La pierre Paésine est une variété de calcaire alberese que l’on trouve en Italie dans les Apennins du Nord et les monts de Morello, de Silla et de Santa Fioria, qui représente le cas le plus extraordinaire de « pierre figurée » de la famille des roches calcaires. Cette roche est aussi appelée marbre ou calcaire ruiniforme, pierre paysagère ou marbre florentin. Sciées et polies, les tranches successives présentant des dessins différents pour chaque coupe, les Paésine évoquent des paysages ruiniformes. Les verts, bleus ou gris suggèrent le ciel et la mer, les veines brunes des maisons, des châteaux, tours, donjons et remparts, des églises et des villages en ruine ou des rivages, falaises et grottes. Les « pietra paesina » ont suscité l’admiration des amateurs de cabinets de curiosités naturelles à la Renaissance. Les Médicis en décoraient leurs cabinets italiens, en faisaient des inclusions dans les marqueteries de pierres dures par les artisans florentins. Les Paésines étaient parfois peintes, leur décor fantastique servant de fond à ces tableaux de pierre des XVIIème et XVIIIème siècles, très prisés des collectionneurs. Cette roche sédimentaire qui se compose essentiellement de calcaire éocène compact et d’argile s’est formée il y a 70 à 50 millions d’années. Des infiltrations d’hydroxyde de fer et de manganèse sont à l’origine de ces graphismes et de ces couleurs mais leur genèse est encore très discutée. Selon certains géologues des infiltrations ont produit dans un premier temps des modifications chromatiques et ensuite des mouvements tectoniques auraient déterminés des micro-fractures et par conséquence le glissement de plans aurait provoqué le dessin ruiniforme. En général les modifications chromatiques les plus intenses concernent seulement les couches extérieures du calcaire et le cœur de la roche conserve de délicates nuances de gris et de bleu clair évoquant des ciels ou des miroirs d’eau. L’usage de ce calcaire comme pierre d’ornementation remonte à l’Antiquité mais c’est au XVIe siècle que les Florentins font que ces paysages extraordinaires et ces couleurs deviennent particulièrement appréciés, les Paésines sont alors utilisées pour la décoration de meubles et de cabinets réalisés souvent avec la technique du « commesso » (assemblage de pierres dures). A partir du siècle suivant les décors en Paésine se répandent hors d’Italie et s’est seulement au XIXe siècle que les plaques polies de Paésine seront appréciées en tant que véritables tableaux.

Texte français tiré de www.pietrapaesina.com


Paesine
Plaque de Paesine - Paesina

Plaque de Paesine
Plaque de Paesine - Paesina

Plaque de Paesine
Plaque de Paesine - Paesina

Paesines
Plaque de Paesine - Paesina

Paesines
Plaque de Paesine - Paesina

Paesines
Plaque de Paesine - Paesina

Paesine - jaspe paysage
Autres pierres à images dans l'esprit des Paesines: les plaques de jaspe paysage

Paesine - jaspe paysage
Paesine - Plaque de jaspe paysage

*